Site web de Julien Sanchez

contact

pex

Je suis en train de mettre au point un langage de programmation nommé pex. Ce langage est simple et donne au programmeur le contrôle total sur le déroulement des calculs.

Votre ordinateur est piégé

Les fabriquants de matériel informatique (comme Intel) introduisent délibérément des failles de sécurité à l'intérieur des processeurs et des cartes mères, pour pouvoir surveiller et corrompre à distance le comportement de votre ordinateur.

Si vous souhaitez empêcher la surveillance et la prise de contrôle à distance de votre ordinateur, vous devez commencer par utiliser un ordinateur dans lequel les failles de sécurité matérielles ont été neutralisées.

La Fondation pour le Logiciel Libre (Free Software Foundation) maintient une liste d'ordinateurs disponibles à l'achat dans lesquels les failles de sécurité matérielles ont été neutralisées.

Cette liste contient trois ordinateurs portables : le Libreboot X200 (environ 650€, livraison internationale), le Taurinus X200 (environ 550$, livraison aux États-Unis uniquement) et le Libreboot T400 (environ 800€, livraison internationale).

La boutique qui propose le Libreboot X200 propose également une carte mère pour serveur dans laquelle les failles de sécurité ont été neutralisées : la Libreboot D16 (1000€, livraison internationale). Cette carte mère peut accueillir deux processeurs AMD Opteron à 16 cœurs et 256 Gio de mémoire vive.

Votre système d'exploitation est piégé

En plus des failles de sécurité matérielles, la plupart des ordinateurs disponibles à la vente sont fournis avec un logiciel principal (le système d'exploitation) contenant délibérément des failles de sécurité logicielles, qui permettent elles aussi de surveiller et corrompre à distance le comportement de votre ordinateur. Ceci est en particulier vrai pour Windows, Mac OS X, Android et iOS.

Si vous souhaitez empêcher la surveillance et la prise de contrôle à distance de votre ordinateur, vous devez utiliser uniquement des logiciels dont tout le monde peut étudier et modifier le fonctionnement. En effet, cela rend très difficile la dissimulation de failles de sécurité à l'intérieur du logiciel. Les logiciels dont on peut étudier et modifier le fonctionnement sont appelés « logiciels libres ». Si vous installez ne serait-ce qu'un seul logiciel non libre (un jeu vidéo non libre, un pilote de périphérique non libre, un logiciel de gestion non libre, ...), alors votre ordinateur est potentiellement compromis.

La Fondation pour le Logiciel Libre maintient une liste de systèmes d'exploitation constitués uniquement de logiciels libres. Celui que je vous conseille est Trisquel.

Cette fondation maintient également une liste de plus de 15000 logiciels libres (dont plus de 250 jeux vidéo).

Vous êtes sous surveillance

Pour se protéger de la surveillance, la première étape est d'utiliser un ordinateur non piégé, comme le Libreboot T400. La deuxième étape est d'utiliser un système d'exploitation non piégé, comme Trisquel. La troisième étape est de ne jamais installer de logiciels non libres (consultez le répertoire du logiciel libre pour trouver ce dont vous avez besoin).

Une fois ces trois étapes terminées, vous pouvez aller plus loin dans votre protection contre la surveillance en utilisant les outils suivants.

Tor Browser est un navigateur internet libre qui empêche de faire le lien entre votre identité et votre historique de navigation, en faisant transiter vos requêtes par une succession aléatoire de serveurs avant de vous les servir. De plus, Tor Browser est le seul navigateur vous permettant de consulter les sites web dont l'adresse se termine par « .onion » (habituellement l'adresse d'un site web se termine par « .com » ou « .org »). Les sites web en « .onion » sont résistants à la censure et aux fermetures arbitraires. Avec ce navigateur, vous pourriez par exemple consulter l'encyclopédie participative "The Hidden Wiki" et le moteur de recherche "Torch" (qui indexe les sites en « .onion »).

Email self-defense est un guide qui explique comment vous pouvez chiffrer vos emails avec GnuPG afin que leur contenu ne puisse pas être surveillé.

OSRM est une carte du monde et un calculateur d'itinéraire routier libre utilisant les données cartographiques libres d'OpenStreetMap.

Disconnect Search est un moteur de recherche qui permet d'envoyer des requêtes à Google, Yahoo ou Bing sans que ces derniers puissent savoir qui est à l'origine des requêtes.


Copyright © 2013, 2014, 2015, 2016 Julien Sanchez.

Vous pouvez distribuer et/ou modifier cette page selon les termes de la licence GNU de documentation libre (en anglais) dans sa version 1.3 ou dans toute version ultérieure publiée par la Free Software Foundation.